Comprendre les invitations basées sur des catégories aux tirages Entrée express (ITA)

Partager

Le système d’Entrée Express pour l’immigration au Canada a subi une refonte majeure avec l’introduction de la sélection basée sur des catégories, priorisant désormais des compétences et expériences professionnelles spécifiques plutôt que des scores CRS élevés. Ce nouveau modèle, introduit par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), cible six domaines clés: la santé, les STEM, les métiers spécialisés, le transport, l’agriculture et la compétence en langue française. Le changement a pour but de combler des lacunes dans divers secteurs de l’économie canadienne et de promouvoir la diversité linguistique. Tout en étant généralement bien accueilli, ce système soulève des questions sur sa complexité et sur l’éventuelle négligence d’autres compétences ou secteurs. Les scores CRS nécessaires pour chaque catégorie ont également fluctué, offrant des opportunités à une plus grande variété de candidats. Les volumes d’invitations à présenter une demande (ITA) ont augmenté, ce qui semble indiquer une plus grande accessibilité et diversité dans le bassin d’immigrants potentiels.

Entrée express : Qu’est-ce que la sélection basée sur des catégories ?

Dans le cadre de l’immigration au Canada, la sélection basée sur des catégories représente une innovation majeure qui tranche avec le modèle précédent centré sur le score du Système de Classement Global (CRS). Introduite le 31 mai par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), cette nouvelle approche priorise certains attributs professionnels et compétences linguistiques spécifiques plutôt que de se concentrer uniquement sur des scores CRS élevés.

Qu’est-ce qui différencie la nouvelle approche des tirages antérieurs ?

Avant mai 2023, le système d’Entrée Express au Canada se basait principalement sur le Système de Classement Global (SCG ou CRS en anglais) pour sélectionner les candidats à l’immigration. Le CRS évalue divers facteurs tels que l’âge, l’expérience professionnelle, le niveau d’éducation et les compétences linguistiques pour déterminer l’admissibilité d’un candidat. Mais avec la nouvelle modification introduite par l’IRCC, le Canada cherche désormais à cibler des compétences et des expériences spécifiques pour combler des lacunes dans des secteurs précis de l’économie.

Partagez l’info avec vos amis, vos collègues ou vos followers.
(~1.35K partages)

Facebook
WhatsApp

Une idée ou des questions, etc. Ajoutez votre commentaire

Les catégories professionnelles ciblées

L’idée est de combler des lacunes spécifiques dans la main-d’œuvre canadienne et de promouvoir le français en dehors du Québec. Il s’agit d’une réponse pragmatique aux besoins changeants du marché du travail canadien et aux objectifs de diversité linguistique du pays.

Le nouveau système comprend six catégories majeures :

Je m’abonne à la Newsletter

Recevez par e-mail les opportunités en avant-première. C’est gratuit, profitez-en !

  1. Santé : Cible les professionnels du secteur de la santé, comme les médecins, les infirmières et autres métiers connexes.
  2. STEM (Science, Technologie, Ingénierie, Mathématiques) : Met l’accent sur les candidats possédant des compétences dans ces domaines en forte demande.
  3. Métiers spécialisés : Vise les professions manuelles telles que les charpentiers, les plombiers et les entrepreneurs.
  4. Transport : Favorise les candidats ayant une expérience dans le secteur du transport comme les chauffeurs de camions.
  5. Agriculture et agroalimentaire : Concerne ceux qui ont une expérience dans l’agriculture et les industries alimentaires connexes.
  6. Compétence en langue française : Vise à encourager l’immigration francophone en dehors du Québec.

Exemples de métiers demandés dans les différentes catégories

En fonction de votre domaine d’expertise et de vos compétences, le système de sélection basé sur des catégories offre diverses opportunités pour immigrer au Canada. Cette diversification des critères ouvre des portes à une plus grande variété de talents, enrichissant ainsi la main-d’œuvre et la culture canadiennes.

Bien que la compétence en langue française ne soit pas directement liée à un métier, elle est fortement valorisée pour tous les métiers, en particulier dans les secteurs de l’enseignement, des services sociaux et du gouvernement.

Ce tableau offre une vue d’ensemble des opportunités disponibles dans chaque catégorie. Si vous vous spécialisez dans l’un de ces métiers, votre chance d’immigrer au Canada pourrait être significativement augmentée.

CatégorieExemples de métiers
Santé– Infirmier
– Infirmière auxiliaire
– Infirmière en pratique avancée
– Médecin
– Dentiste
– Pharmacien
– Optométriste
– Orthopédiste
– Psychothérapeute
– Ergothérapeute
STEM (Science, Tech, Eng, Maths)– Ingénieur en informatique
– Ingénieur mécanique
– Ingénieur électrique
– Ingénieur civil
– Ingénieur logiciel
– Analyste de données
– Data scientist
– Développeur web
– Développeur de logiciels
– Architecte informatique
Métiers spécialisés– Technicien en mécanique
– Technicien en électricité
– Technicien en plomberie
– Technicien en construction
– Technicien en informatique
– Technicien en génie
– Technicien en santé
– Technicien en éducation
Transport– Pilote de ligne
– Steward/hôtesse de l’air
– Mécanicien d’avion
– Chauffeur de poids lourd
– Chauffeur de bus
– Mécanicien d’automobile
– Mécanicien de marine
Agriculture et agroalimentaire– Producteur de lait
– Producteur de viande
– Fermier
– Éleveur
– Maraîcher
– Viticulteur
– Arboriculteur
– Ouvrier d’abattoir
– Charcutier
– Boucher
– Cuisinier
– Serveur
Compétence en langue française– Enseignant du français langue seconde
– Traducteur
– Interprète
– Rédacteur
– Journaliste
– Écrivain

Analyse des résultats des tirages depuis juin 2023

L’objectif de cette section est de fournir un aperçu détaillé des tirages d’immigration au Canada qui ont eu lieu depuis juin 2023. Nous allons nous concentrer sur les divers aspects tels que le nombre total d’Invitations à Présenter une Demande (ITA) délivrées, les scores CRS minimaux requis pour chaque catégorie, et comment ces chiffres se comparent aux années précédentes.

Récapitulatif des tirages et le nombre d’invitations à présenter une demande (ITA) délivrées :

  • Septembre 28 : 600 ITAs, Agriculture et agroalimentaire, Score CRS minimum : 354
  • Septembre 27 : 500 ITAs, Compétence en langue française, Score CRS minimum : 472
  • Septembre 26 : 3,000 ITAs, Toutes catégories, Score CRS minimum : 504
  • Septembre 20 : 1,000 ITAs, Transport, Score CRS minimum : 435
  • Septembre 19 : 3,200 ITAs, Toutes catégories, Score CRS minimum : 531
  • Août 15 : 4,300 ITAs, Toutes catégories, Score CRS minimum : 496
  • Août 3 : 1,500 ITAs, Métiers spécialisés, Score CRS minimum : 388
  • Juillet 12 : 3,800 ITAs, Compétence en langue française, Score CRS minimum : 375
  • Juillet 6 : 1,500 ITAs, Santé, Score CRS minimum : 463
  • Juin 28 : 500 ITAs, Santé, Score CRS minimum : 476

Les scores CRS minimaux nécessaires pour chaque catégorie

  • Santé : Scores entre 463 et 476
  • Métiers spécialisés : Score de 388
  • Transport : Score de 435
  • Agriculture et agroalimentaire : Score de 354
  • Compétence en langue française : Scores entre 375 et 472
  • Toutes catégories : Scores entre 496 et 531

Comment les scores CRS minimaux fluctuent-ils dans le nouveau système ? En règle générale, les scores minimaux nécessaires pour les catégories spécifiques sont souvent plus bas que ceux des tirages tous programmes. Le changement de critères de sélection, axé désormais sur des catégories spécifiques, a élargi le spectre des candidats éligibles. Par exemple, le score CRS minimum a été aussi bas que 354 pour la catégorie Agriculture et agroalimentaire, nettement inférieur au score de 504 nécessaires pour le tirage normal tous programmes du 26 septembre.

Dans la catégorie des métiers de la santé, les scores CRS minimaux ont également été plus indulgents, descendant jusqu’à 375, par rapport au tirage normal qui exigeait un score de 531. Pour les métiers STEM, les scores se sont échelonnés à partir de 486, une différence substantielle par rapport au standard élevé des tirages tout programme.

Selon les données disponibles, le volume total des ITAs a connu une augmentation notable par rapport aux années précédentes. Cette augmentation peut être attribuée à plusieurs facteurs, notamment la mise en œuvre du système de sélection basé sur des catégories.

L’introduction des tirages basés sur des catégories a non seulement diversifié le type de compétences recherchées mais a également permis à plus de personnes de s’appliquer, comme en témoigne l’augmentation du volume des ITAs. Les scores CRS minimaux ont également varié considérablement, offrant des opportunités à un plus grand nombre de candidats avec des compétences spécifiques.

Critiques et réflexions à propos de l’introduction de la sélection basé sur les catégories

Qu’est-ce que cette nouvelle approche de sélection basée sur les catégories apporte au système d’immigration canadien ? D’une part, cette stratégie permet de résoudre les problèmes des besoins spécifiques du marché du travail canadien en ciblant des domaines tels que la santé, les STEM, les métiers spécialisés, et plus encore. Cela offre une chance aux candidats qui peuvent avoir des scores CRS plus bas mais qui sont néanmoins très qualifiés dans leur domaine.

D’autre part, cette approche peut aussi créer des problèmes. Par exemple, la focalisation sur des catégories spécifiques pourrait entraîner une négligence d’autres secteurs ou de compétences qui sont également importants mais moins « en vogue ». De plus, les critères plus complexes peuvent rendre le processus d’immigration plus difficile à naviguer pour les candidats.

Réaction des communautés d’immigrants et des employeurs canadiens

Les communautés d’immigrants semblent globalement satisfaites de cette diversification des critères, surtout celles qui sont traditionnellement moins représentées dans les tirages à score CRS élevé. Cependant, certains estiment que cela peut créer une concurrence accrue dans les catégories spécifiques, rendant l’immigration plus difficile pour ceux qui n’entrent pas dans ces cases prédéfinies.

Les employeurs canadiens, quant à eux, semblent encouragés par cette initiative qui leur permet d’accéder à un bassin de talents plus spécifique et adapté à leurs besoins. Néanmoins, certains soulèvent des préoccupations quant à la complexité accrue du système et aux défis administratifs qui peuvent en découler.

Que signifie ce changement pour la promotion de la langue française hors du Québec ?

Assurément, l’introduction d’une catégorie axée sur la compétence en langue française est un pas en avant pour la promotion de la langue française en dehors du Québec. Il s’agit d’une occasion pour les francophones d’entrer sur le marché du travail canadien, contribuant ainsi à une plus grande diversité linguistique. Cela pourrait également encourager les programmes d’enseignement du français et augmenter la demande de services en français dans d’autres provinces.

Comment se préparer pour un tirage Entrée Express basé sur une catégorie ?

L’adaptation du système d’immigration canadien à des catégories spécifiques a introduit de nouvelles opportunités, mais aussi de nouveaux défis pour les candidats. Alors, comment bien vous préparer pour maximiser vos chances dans ce nouvel environnement ? Voici quelques éléments à prendre en considération.

Avant tout, il est important de remplir les critères d’admissibilité du système Entrée Express. Cela inclut, sans être limité à, l’âge, l’expérience de travail, le niveau d’éducation, et les compétences linguistiques. Une fois que vous êtes sûr de répondre aux conditions basiques, vous pouvez vous préparer de manière plus spécifique à un tirage basé sur une catégorie.

Quelques conseils pour vous préparer à un tirage Entrée express basé sur une catégorie

  1. Vérifiez votre éligibilité pour la catégorie cible
    Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) publie une liste des métiers et compétences admissibles à chaque tirage. Assurez-vous que votre profil correspond à l’une des occupations listées sur le site Web de l’IRCC.
  2. Complétez votre profil Entrée Express soigneusement
    Ce profil est votre ticket d’entrée pour l’immigration au Canada. Y inclure des informations précises et complètes peut faire toute la différence. Ne négligez pas les détails tels que les années d’expérience, les diplômes et les compétences linguistiques.
  3. Optimisez votre score SCG
    Le Système de classement global (SCG) est la métrique utilisée pour classer les candidats. Cherchez à l’améliorer en suivant des cours supplémentaires, en passant des tests linguistiques ou en obtenant une offre d’emploi d’un employeur canadien.
  4. Mettez en avant vos compétences spécifiques
    L’IRCC recherche des profils qui correspondent aux besoins actuels du Canada. N’hésitez pas à mettre en avant vos qualifications ou compétences spéciales dans votre profil.

Pour chercher un emploi au Canada, nous vous conseillons nos articles : Comment trouver un contrat de travail au Canada et Les meilleurs sites de recherche de travail au Canada.

A quel point cette page vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour noter !

Note moyenne 3.8 / 5. Nombre de votes: 4

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Comme vous avez trouvé cet article utile...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Nous sommes désolés que ce post ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?

Contenu similaire

Partagez l’info avec vos amis, vos collègues ou vos followers.
(~1.35K partages)

Facebook
WhatsApp

Une idée ou des questions, etc. Ajoutez votre commentaire

Une réponse

  1. Ali bakir dit :

    Je suis intéressé par votre offre d’emploi mais je veux travaillé dans domaine de boucherie expérience 15ans deplome cap

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contenu récent

Le partenariat entre BLS International et l'ambassade du Portugal au Maroc améliore les services de visa pour 20 000 demandeurs annuels, en prévision du Mondial...
La période d'attente pour le traitement de votre demande est le moment idéal pour vous préparer à intégrer le marché du travail canadien. Que pouvez-vous...
La possibilité d'étudier à l'étranger avant même de mettre pied en sol québécois est une opportunité de premier ordre pour plusieurs personnes immigrantes. La Faculté...
Les demandeurs de résidence permanente au Canada seront confrontés à une augmentation des frais nécessaires pour le traitement de leurs demandes à compter du 30...
Les institutions dites "usines à diplôme" s'appuient souvent sur la promesse d'un accès plus facile à l'immigration pour attirer les étudiants internationaux. Elles proposent des...
Cette démarche a été perçue comme une opportunité, promettant d'être l'une des voies les plus accessibles vers l'espace Schengen. Néanmoins, les retours d'expériences nous montrent...
Des erreurs de connexion ont été signalées par de nombreux utilisateurs à travers le monde, affectant l'accès à nos pages sur ces réseaux sociaux gérés...
La désignation "DV-2025" fait référence à l'année d'exercice pour laquelle les visas seront délivrés, et non à l'année d'inscription (dans ce cas 2023) ou d'annonce...
La France a introduit une nouvelle législation pour les travailleurs irréguliers, leur offrant un titre de séjour sous certaines conditions. Cette législation, promulguée le 5...
Chargement...