Immigrer au Canada : Les réponses à vos questions fréquentes et guide pour les débutants.

Partager

Le Canada est un pays accueillant, prospère et serein qui offre de nombreuses opportunités aux personnes qui souhaitent y immigrer. Toutefois, le processus d’immigration peut sembler décourageant pour les débutants. C’est pourquoi nous avons créé ce petit guide pour vous aider à comprendre les bases de l’immigration au Canada et répondre à vos questions les plus fréquentes. En suivant les conseils de ce guide, vous serez mieux préparé pour réussir votre parcours d’immigration.

Deux types de statuts pour résider au Canada :

Les statuts temporaires comprennent les permis de travail, les permis d’études, les visas de visiteur, les permis de séjour temporaire, etc. Les demandeurs doivent satisfaire aux exigences spécifiques de chaque programme pour obtenir le statut approprié. Par exemple, un étudiant étranger doit être accepté dans un programme d’études canadien et prouver qu’il peut subvenir à ses besoins financiers.

Les statuts permanents comprennent le statut de résident permanent, qui est conféré à vie, et la citoyenneté canadienne. Pour obtenir le statut de résident permanent, les demandeurs peuvent présenter une demande à partir de l’étranger ou être sélectionnés dans le cadre d’un programme de nomination provinciale ou fédérale, comme le Programme de l’Expérience Québécoise ou le Programme Régulier des Travailleurs Qualifiés.

Partagez l’info avec vos amis, vos collègues ou vos followers.
(~1.35K partages)

Facebook
WhatsApp

Une idée ou des questions, etc. Ajoutez votre commentaire

Deux types de permis de travail au Canada

Le permis de travail ouvert permet au titulaire de travailler pour n’importe quel employeur au Canada. Il est souvent délivré aux travailleurs temporaires ayant une expérience de travail canadienne limitée, aux étudiants étrangers ayant obtenu leur diplôme dans une université canadienne et aux conjoints de titulaires de permis de travail fermé.

Le permis de travail fermé est lié à un employeur et un lieu de travail spécifiques. Le titulaire doit travailler pour l’employeur indiqué sur le permis et dans l’emploi spécifique décrit sur le permis. Les travailleurs temporaires doivent avoir une offre d’emploi d’un employeur canadien pour obtenir un permis de travail fermé.

Je m’abonne à la Newsletter

Recevez par e-mail les opportunités en avant-première. C’est gratuit, profitez-en !

Les deux paliers d’autorité

Le niveau fédéral gère les programmes d’immigration, comme l’Entrée Express, qui vise à sélectionner les travailleurs qualifiés et les candidats à l’immigration économique, ainsi que les programmes d’immigration pour les réfugiés et les demandeurs d’asile.

Les provinces ont également des programmes d’immigration spécifiques pour répondre aux besoins locaux en matière de main-d’œuvre. Par exemple, le Programme de l’Expérience Québécoise permet aux étudiants étrangers ayant obtenu un diplôme dans une université québécoise de travailler et de vivre au Québec de manière permanente.

Exigences pour un emploi qualifié

Les emplois qualifiés sont généralement classés en catégorie 0, A ou B de la CNP, qui sont des emplois nécessitant une formation post-secondaire, une expérience de travail spécialisée ou des compétences spécifiques. Les emplois qualifiés sont souvent considérés comme des emplois de haute demande au Canada, et les demandeurs ayant une expérience de travail dans ces emplois peuvent être éligibles à des programmes d’immigration comme le Programme Fédéral des Travailleurs Qualifiés.

Les démarches pour obtenir un statut

Les demandes d’immigration nécessitent souvent des démarches administratives complexes, notamment la soumission d’une offre d’emploi électronique et la demande d’un certificat d’acceptation du Québec (CAQ) pour les candidats souhaitant étudier au Québec. En effet, les étudiants internationaux doivent d’abord obtenir un CAQ auprès du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec (MIFI), puis présenter une demande de permis d’études auprès d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). Pour les candidats à l’immigration souhaitant travailler au Canada, il est généralement nécessaire d’obtenir un permis de travail, que ce soit un permis de travail ouvert ou fermé. Le permis de travail ouvert permet de travailler pour n’importe quel employeur au Canada, tandis que le permis de travail fermé est lié à un employeur et un lieu de travail précis. Les candidats doivent également prouver qu’ils occupent un emploi qualifié pour être éligibles à certains programmes d’immigration. Enfin, les candidats et les employeurs peuvent être accompagnés par un professionnel réglementé en immigration pour les aider dans leurs démarches.

Les différents programmes d’immigration

Plusieurs programmes d’immigration sont à la disposition des candidats, notamment le Programme fédéral des travailleurs qualifiés, le Programme de l’expérience québécoise, le Programme des candidats des provinces, le Programme de mobilité francophone, etc. Il faut donc comprendre les différences entre ces programmes et choisir celui qui convient le mieux à votre situation.

Les tests de langue

Pour immigrer au Canada, il est souvent nécessaire de démontrer ses compétences linguistiques en français et/ou en anglais en passant des tests de langue, tels que le Test d’évaluation de Français (TEF) ou le Test d’évaluation de l’Anglais (IELTS). Il est important de comprendre les exigences linguistiques pour chaque programme d’immigration et de bien se préparer aux tests.

Les évaluations des diplômes et des expériences professionnelles

les candidats doivent souvent faire évaluer leurs diplômes et leurs qualifications par des organismes canadiens pour déterminer leur équivalence avec les normes canadiennes. Les organismes d’évaluation les plus couramment utilisés sont le Centre d’information canadien sur les diplômes internationaux (CICDI) et le Service des évaluations internationales du Canada (ICAS).

Les programmes provinciaux d’immigration

Chaque province canadienne a son propre programme d’immigration destiné à attirer des travailleurs qualifiés et des entrepreneurs. Ces programmes ont des exigences et des critères d’admissibilité différents de ceux des programmes d’immigration fédéraux.

Les exigences financières

Pour certains programmes d’immigration, il est nécessaire de démontrer que vous disposez de ressources financières suffisantes pour vous établir au Canada. Par conséquent, nous vous recommandons de comprendre les exigences financières de chaque programme d’immigration et de préparer les documents nécessaires pour prouver votre solvabilité.

Les délais de traitement

Le traitement des demandes d’immigration peut prendre des mois, voire des années, en fonction du programme d’immigration choisi et du volume de demandes reçues. Il faut donc comprendre les délais de traitement afin de planifier son projet d’immigration en conséquence.

Visitez nos autres articles sur le sujet pour plus d’informations : Immigration Canada, Le guide 2023Comment trouver un emploi au Canada pour les étrangersÉtudier et vivre au QuébecTous nos articles sur l’immigration au Canada

N’hésitez pas à poser vos questions, cet article sera mis à jour fréquemment pour répondre à toutes vos questions.

A quel point cette page vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour noter !

Note moyenne 3.8 / 5. Nombre de votes: 4

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Comme vous avez trouvé cet article utile...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Nous sommes désolés que ce post ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?

Contenu similaire

Partagez l’info avec vos amis, vos collègues ou vos followers.
(~1.35K partages)

Facebook
WhatsApp

Une idée ou des questions, etc. Ajoutez votre commentaire

3 réponses

  1. Bonjour
    Je suis immigré au Canada en laissant ma femme au pays et après on s’est divorcé
    Maintenant on réalise que nos sommes toujours amoureux et nous ne pas vivre l’un sans l’autre
    Nous avons décidé de nous remarier
    Ma question:est-ce que je pourrai la parrainer après s’être remarié?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contenu récent

Les institutions dites "usines à diplôme" s'appuient souvent sur la promesse d'un accès plus facile à l'immigration pour attirer les étudiants internationaux. Elles proposent...
Cette démarche a été perçue comme une opportunité, promettant d'être l'une des voies les plus accessibles vers l'espace Schengen. Néanmoins, les retours d'expériences nous montrent...
Des erreurs de connexion ont été signalées par de nombreux utilisateurs à travers le monde, affectant l'accès à nos pages sur ces réseaux sociaux gérés...
La désignation "DV-2025" fait référence à l'année d'exercice pour laquelle les visas seront délivrés, et non à l'année d'inscription (dans ce cas 2023) ou d'annonce...
La France a introduit une nouvelle législation pour les travailleurs irréguliers, leur offrant un titre de séjour sous certaines conditions. Cette législation, promulguée le 5...
L'Entrée Express est un système de sélection complet pour l'immigration au Canada, destinée à sélectionner qualifiés travailleurs qui contribuent à l'économie du pays. Les mieux...
Mondoblog, une initiative de RFI, lance un concours à tous les amoureux de la langue française pour découvrir et partager leurs talents. Que vous soyez...
L'Autorité saoudienne des données et de l'intelligence artificielle (Sdaia), en collaboration avec le ministère de l'Éducation, a annoncé l'ouverture des inscriptions pour la cinquième session...
Tu cherches à booster ta recherche d'emploi ou à exceller dans ton boulot actuel ? Dis bonjour à ChatGPT, ton nouvel allié incontournable. On va...
Chargement...