Immigration Canada 2023 : Les nouveautés et dates à retenir

Partager avec vos amis

La question de l’immigration continue d’être un enjeu majeur au Canada, car elle contribue de manière significative à la croissance économique, à la diversité culturelle et à la qualité de vie. Alors que le gouvernement canadien poursuit ses efforts pour moderniser ses programmes d’immigration, certains éléments récents méritent d’être surveillés. Les personnes intéressées par l’immigration au Canada peuvent s’attendre à des changements et des mises à jour des politiques, des processus et des programmes. En étant informés des dernières nouvelles et dates clés, ils seront en mesure de prendre les bonnes décisions pour la suite de leurs démarches.

Mise à jour : Nouveau Règlement sur l’Immigration au Québec : Un Virage Francophone 2023.

Visitez nos autres articles sur le sujet pour plus d’informations : Immigration Canada, Le guide 2023 – Comment trouver un emploi au Canada pour les étrangers – Étudier et vivre au Québec – Tous nos articles sur l’immigration au Canada

Partagez l’info avec vos amis, vos collègues ou vos followers.
(~1.35K partages)

Facebook
WhatsApp

Une idée ou des questions, etc. Ajoutez votre commentaire

Dans cet article que nous essaierons de tenir à jour régulièrement, nous nous intéresserons aux actualités et à l’agenda liés à l’immigration au Canada en 2023.

Les journées Québec en 2023, les dates à retenir

L’année 2023 sera une année importante pour l’immigration au Québec, marquée par de nombreux événements phares. La ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, Christine Fréchette, a annoncé l’organisation de 17 missions de recrutement international couvrant plusieurs régions du monde, principalement francophones et francotropes. Parmi les dates clés à retenir :

Je m’abonne à la Newsletter

Recevez par e-mail les opportunités en avant-première. C’est gratuit, profitez-en !

  • Maroc – Marrakech : (18 et 19 février 2023)
  • Colombie : (1er et 2 avril 2023)
  • Brésil : (26 avril au 1er mai 2023)
  • Tunisie :
    Inscriptions : Du 13 mars 2023 au 7 avril 2023
    Entretiens : le 29 avril et le 30 avril 2023
  • Afrique subsaharienne : (24 au 26 mai et 30 et 31 mai 2023)
  • Europe : (du 12 au 16 juin 2023)

Les Journées Québec sont des événements de recrutement organisés par le gouvernement du Québec et ses partenaires, qui permettent aux candidats qualifiés de rencontrer des employeurs du Québec en quête de talents. Les participants peuvent participer à un entretien virtuel ou en présentiel qui peut mener à une offre d’emploi temporaire de six mois à trois ans. Après un certain temps de travail au Québec, les employés peuvent présenter une demande de sélection permanente et de résidence permanente. Les candidats peuvent vérifier leur admissibilité en visitant la page de l’édition qui les intéresse et en déterminant si leur secteur d’emploi est visé. Pour postuler, les candidats doivent créer un profil de compétences et postuler pendant la période d’inscription. Les offres d’emploi et les employeurs varient à chaque événement. Rendez-vous sur ce site pour l’inscription et plus d’informations : journeesquebec.gouv.qc.ca

Calendrier « Destination Canada 2023 

Destination Canada 2023 – Technologies de l’information et de la communication

  • Inscription des candidats : Du 17 février au 5 mars
  • Entretiens : Du 20 février au 31 mars
  • Forum virtuel de renseignements : 14 mars

Destination Canada 2023- Tourisme-Hôpital-Restauration

  • Inscriptions des candidats : Du 17 février au 5 mars
  • Entretiens : Du 20 février au 31 mars
  • Forum virtuel de renseignements et informations : 20 et 21 mars

Plus d’infos sur notre article dédié : Destination Canada 2023 

Autres dates à retenir pour l’immigration au Québec 2023

DateÉvénementDétails
9 janvier 2023Ouverture de la première ronde pour déposer une demande de permis de travail dans le cadre d’Expérience internationale Canada (EIC)Plus de 90 000 personnes pourront venir au Canada pour travailler et voyager grâce aux programmes Vacances-travail, Stage coop et jeunes professionnels.
28 février 2023Fin de la mesure permettant aux visiteurs de demander un permis de travail fermé sans avoir à quitter le territoireCette mesure a été instaurée en août 2020.
Début 2023Entrée en vigueur progressive de la mesure permettant l’accès à des permis de travail pour les conjoints et enfants des travailleurs étrangers temporairesLes détails seront annoncés par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).
1er avril 2023Accès en ligne à l’EIMT pour les demandeurs du Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET)Les demandeurs pourront soumettre leur demande en ligne.
31 mai & 1er juin 2023Salon de l’immigration et de l’intégration au Québec organisé par Immigrant QuébecCet événement permettra aux personnes intéressées d’en savoir plus sur l’immigration au Québec.
1er juin 2023Ouverture du guichet unique de Francisation Québec pour apprendre le françaisLes personnes intéressées pourront commencer à apprendre la langue française.
31 août 2023Fin de la mesure permettant aux étudiants étrangers de demander un permis postdiplômeLes étudiants étrangers ne pourront plus demander ce type de permis après cette date.
1er septembre 2023Entrée en vigueur d’une mesure pour soutenir les étudiants étrangersLes étudiants étrangers inscrits dans certains programmes en région paieront le même tarif que leurs camarades québécois.
3 octobre 2023Sommet de l’immigration au Québec organisé par Immigrant QuébecCet événement permettra aux personnes intéressées d’en savoir plus sur l’immigration au Québec.
Automne 2023Consultations sur la hausse des seuils d’immigrationLes consultations auront lieu pour décider du Plan d’immigration trisannuel 2024-2026.
31 décembre 2023Fin de la mesure permettant à certains étudiants étrangers à tempsFin de la mesure permettant à certains étudiants étrangers à temps plein de travailler plus de 20 heures par semaine, ainsi que de trois mesures d’assouplissement pour les travailleurs temporaires.

À quoi s’attendre : Les politiques d’immigration au Canada en 2023

Le Canada cherche à accélérer son programme d’immigration pour atteindre son objectif de 500 000 nouveaux arrivants par an d’ici 2025. En 2023, il prévoit d’accueillir 465 000 nouveaux résidents permanents, en mettant l’accent sur l’immigration économique.

Visitez nos autres articles sur le sujet pour plus d’informations : Immigration Canada, Le guide 2023 – Comment trouver un emploi au Canada pour les étrangers – Étudier et vivre au Québec – Tous nos articles sur l’immigration au Canada

Le plan canadien sur les niveaux d’immigration 2023-2025

Le plan des niveaux d’immigration 2023-2025 indique les admissions prévues de résidents permanents dans diverses catégories d’immigration :

Admissions globales prévues de résidents permanents : 465 000 en 2023, 485 000 en 2024, et 500 000 en 2025
Immigration économique : 266 210 en 2023, pour atteindre 301 250 en 2025.
Famille : 106 500 en 2023, pour atteindre 118 000 en 2025.
Réfugiés et personnes protégées : 76 305 en 2023, pour atteindre 72 750 en 2025
Humanitaire et autres : 15 985 en 2023, pour atteindre 8 000 en 2025.

202320242025
Admissions globales prévues de résidents permanents465,000485,000500,000
ÉconomieFédéral Haute qualification82,880109,020114,000
Politiques publiques économiques fédérales25,000
Affaires fédérales3,5005,0006,000
Pilotes économiques : Aidants naturels ; projet pilote sur l’agroalimentaire ; projet pilote sur l’immigration dans les régions rurales et nordiques ; projet sur les voies de la mobilité économique.8,50012,12514,750
Programme d’immigration de l’Atlantique8,50011,50014,500
Programme des candidats des provinces105,500110,000117,500
Les travailleurs qualifiés du Québec et les entreprisesVoir le plan d’immigration du QuébecÀ déterminerÀ déterminer
Total économique266,210281,135301,250
FamilleConjoints, partenaires et enfants78,00080,00082,000
Parents et grands-parents28,50034,00036,000
Famille totale106,500114,000118,000
Réfugiés et personnes protégéesPersonnes protégées au Canada et personnes à charge à l’étranger25,00027,00029,000
Réfugiés réinstallés – assistés par le gouvernement23,55021,11515,250
Réfugiés réinstallés – parrainage privé27,50527,75028,250
Réfugiés réinstallés – visa mixte transmis par le bureau250250250
Total Réfugiés et personnes protégées76,30576,11572,750
Humanitaire et autresTotal Humanitaire & Compassion et autres15,98513,7508,000
Le plan des niveaux d’immigration du Canada de 2023 à 2025

Le programme d’entrée express

Express Entry (entrée express) est le principal moyen de se déplacer au Canada en 2023. Ce système de sélection phare est utilisé pour gérer les demandes pour les principaux programmes fédéraux : travailleur qualifié fédéral, classe d’expérience canadienne et métiers qualifiés fédéraux. Le Canada prévoit d’accueillir près de 83 000 immigrants hautement qualifiés fédéraux en 2023, selon le dernier plan de niveaux d’immigration, avec une augmentation à 109 000 en 2024 et 114 000 en 2025. Grâce au lancement de la nouvelle Classification nationale des emplois (CNE 2021), 16 nouvelles occupations peuvent désormais se qualifier pour Express Entry via le programme de travailleur qualifié fédéral. Des conducteurs de camions aux infirmières en passant par les assistants en enseignement et les administrateurs de paie, de nombreuses nouvelles occupations peuvent désormais se qualifier pour le flux d’immigration massif au Canada. Cette année, des tirages spécifiques aux professions seront également introduits via Express Entry. Le Canada a introduit des changements de loi l’année dernière pour permettre de cibler les pénuries de main-d’œuvre économiques spécifiques. Ces tirages doivent démarrer immédiatement.

Programme de nomination provincial (PNP)

Le programme combiné de désignation des provinces est le seul volet économique qu’est aussi important que l’Entrée Express en 2023. Le Canada prévoit d’accueillir plus de 100 000 nouveaux arrivants par le biais des neuf programmes d’immigration provinciaux (et deux territoriaux).

Notez que le Québec à un statut spécifique, dans la mesure où il a le contrôle total de son immigration économique. Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, estime que la langue française est essentielle à la préservation de la culture québécoise et s’attache à limiter le nombre de nouveaux arrivants dans la province à environ 50 000 au total, dont 33 000 dans le cadre de programmes économiques. Cependant, l’exigence de francophonie devient moins importante pour les candidats qui ont une offre d’emploi qualifiée. Il reste à voir comment la politique de M. Legault, qui consiste à continuer de limiter l’immigration, se concrétisera, étant donné que la province est confrontée à une pénurie chronique de main-d’œuvre.

En outre, le Canada met en œuvre un certain nombre de programmes pilotes dirigés par des employeurs et ciblant des secteurs spécifiques de l’économie ou des régions souffrant de pénuries chroniques de main-d’œuvre. Le Programme d’immigration de l’Atlantique est à l’avant-garde de ces programmes et, bien qu’il ait commencé comme un programme pilote, il est maintenant permanent. Il couvre les quatre provinces de l’Atlantique, soit la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve-et-Labrador et l’Île-du-Prince-Édouard, et prévoit l’attribution de 8 500 places pour les travailleurs qualifiés et les diplômés internationaux en 2023. De plus, 8 500 nouveaux arrivants seront accueillis dans le cadre de trois autres programmes : le programme pilote agroalimentaire, le programme pilote d’immigration et de développement rural dans le Nord et le projet de voies de mobilité économique. Tous ces programmes sont axés sur l’employeur, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas être appliqués directement. Un employeur identifie un besoin, trouve un immigrant pour combler ce besoin – les programmes provinciaux ont des filières spécifiques pour le système de sélection géré par le gouvernement fédéral. Les provinces sont prêtes à sélectionner les immigrants en fonction de leurs besoins économiques. Les demandeurs doivent consulter les listes de professions cibles et les filières, car les priorités provinciales et fédérales diffèrent. Il est donc important de comprendre les priorités des différentes provinces avant de faire une demande par le biais du PNP.

Visa Start-Up Canada

Le visa Start-Up au Canada est une voie privilégiée pour les personnes ayant des aspirations entrepreneuriales. Pour être admissible, les candidats doivent présenter un concept d’entreprise viable ou une entreprise existante qui a reçu le soutien d’un groupe d’investissement désigné, d’un fonds de capital-risque ou d’un incubateur d’entreprises. En outre, le candidat doit disposer de fonds suffisants et satisfaire aux exigences linguistiques.

Une fois la demande approuvée, le candidat peut entrer au Canada avec un permis de travail pendant qu’il établit son entreprise et peut éventuellement obtenir la résidence permanente. Toutefois, il doit participer activement à la gestion de l’entreprise au Canada.

En 2023, le Canada vise à accueillir 3 500 nouveaux immigrants à vocation entrepreneuriale par le biais de divers programmes, l’objectif étant d’atteindre 6 000 personnes d’ici 2025. On s’attend à ce qu’une partie substantielle de ces personnes viennent par le biais du visa Start-Up.

Regroupement familial au Canada

La classe familiale au Canada regroupe la catégorie des conjoints, des partenaires et des enfants dans ses objectifs d’immigration. L’objectif est d’accueillir 78 000 de ces personnes en 2023, ce qui représente la plus grande partie du quota de 106 000 de la catégorie du regroupement familial.

Le volet des époux et des partenaires accueille les demandes provenant de l’intérieur et de l’extérieur du Canada. Les critères d’admissibilité sont les mêmes pour les deux partenaires, quel que soit leur sexe, tant qu’ils satisfont aux exigences.

En attendant le traitement de leur demande, les époux et partenaires peuvent obtenir un permis de travail. Les enfants parrainés doivent être âgés de moins de 22 ans et ne pas avoir de conjoint ou de partenaire. Pour être admissibles, s’ils ont plus de 22 ans, ils doivent être incapables de subvenir à leurs besoins en raison d’un état physique ou mental ou avoir été financièrement dépendants de leurs parents avant l’âge de 22 ans.

Le Programme des parents et grands-parents du Canada utilise un système de loterie, dans lequel les parrains potentiels expriment leur intérêt pour le bassin et sont sélectionnés au hasard pour être invités à poser leur candidature. L’objectif est d’accueillir 28 500 nouveaux arrivants par ce biais en 2023. Le programme a été une source de controverse en raison de sa forte demande et des efforts des fonctionnaires pour trouver un moyen équitable de sélectionner les candidats. Depuis 2020, le bassin du PGP n’a pas été ouvert à de nouveaux parrains. Trois séries d’invitations pour les parrains à postuler ont été faites depuis lors. Il est possible que le ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté (IRCC) ouvre une nouvelle fenêtre pour la soumission des formulaires d’intérêt à parrainer en 2023.

Travailleurs temporaires

Le Canada compte toujours une population importante de travailleurs temporaires, même si leur nombre a diminué par rapport à celui des titulaires de permis d’études. Il y a environ 750 000 titulaires de permis de travail au Canada. Les travailleurs temporaires peuvent entrer au Canada par le biais de différents programmes, comme le Programme des travailleurs étrangers temporaires et le Programme de mobilité internationale.

Le Programme des travailleurs étrangers temporaires exige une étude d’impact sur le marché du travail, qui confirme qu’un travailleur étranger est nécessaire pour occuper le poste et qu’aucun travailleur canadien n’est disponible. Le programme de mobilité internationale, quant à lui, n’exige pas d’évaluation de l’impact sur le marché du travail et comprend les travailleurs qui sont transférés au sein d’une entreprise, ceux qui entrent au Canada en vertu d’accords commerciaux et ceux qui sont admissibles à un permis de travail ouvert.

Le Programme des travailleurs étrangers temporaires comprend quatre volets : les travailleurs hautement qualifiés, les travailleurs peu qualifiés, le Programme des travailleurs agricoles saisonniers et le Programme des aides familiaux résidants. En outre, le Global Talent Stream, qui permet un traitement rapide pour les professions technologiques, relève également du PTET. Certains programmes provinciaux, comme le BC PNP Tech stream et l’Ontario Tech Draws, sont aussi axés sur les emplois liés à la technologie.

Visitez nos autres articles sur le sujet pour plus d’informations : Immigration Canada, Le guide 2023 – Comment trouver un emploi au Canada pour les étrangers – Étudier et vivre au Québec – Tous nos articles sur l’immigration au Canada

A quel point cette page vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour noter !

Note moyenne 4.2 / 5. Nombre de votes: 42

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Comme vous avez trouvé cet article utile...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Nous sommes désolés que ce post ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?

Contenu similaire

Partagez l’info avec vos amis, vos collègues ou vos followers.
(~1.35K partages)

Facebook
WhatsApp

Une idée ou des questions, etc. Ajoutez votre commentaire

41 réponses

  1. j’ai anvi de travail an Canada si quelqu’un peut m’aider pour que je trouve un bon travail merci a vous tous

        1. Bonjour
          J’ai l’honneur de vous présenter ma candidature pour le poste de chauffeur machine et engins lourds.
          Je suis vraiment intéressé de faire partie de votre entreprise comme l’un qui est disponible pour faire marcher et appliquer l’instruction de votre entreprise.

    1. Bonjour je m’appelle mayara kane jeune Sénégalaise 🇸🇳 Visa Canada 🇨🇦 intéressé moi pour travailler photo +221771712343

  2. Bonjour
    Est-ce qu’il y a un programme pour les personnes qui ont juste de l’expérience professionnelle ?
    Cordialement

  3. Je veux venir travailler au Canada mais je ne connais pas comment faire pour venir ? aide moi

  4. Vraiment je veux venir travailler au Canada mais je ne connais pas comment faire pour venir travailler au Canada

  5. Welcome, respected sir. I am Muhammad, 33 years old. I am a excavator driver. I have 12 years of experience. I want to come to work in Canada. Thank you.

  6. Tout le plaisir est à moi de travailler au Canada.j’aimerrais tout simplement savoir les conditions requises pour être qualifiées de ce programme.

  7. J’apprécie beaucoup l’opportunité que vous me donner et je vous remercie. Comment faire pour remplir les conditions ? Merci d’avance.

    1. Electricite auto pare expérience. Mécanique général. Chaufferie liji et loure pare expérience.

  8. J’apprécie beaucoup l’opportunité que vous donnez.J’ai une maîtrise en sciences de gestion, et comment faire pour remplir les conditions.Merci d’avance

  9. Je suis très intéressé par le Canada. Mais comment faire. Je vois il ya toute les catégories.

  10. Qui veut m aider? Suis haïtienne,j aimerais être une bénéficiaire d un des programmes Canada, mais je ne sais quoi faire?

  11. Depuis longtemps je voulais m’installer en famille au canada ,inscription dans des sites,entrée express, et plusieurs demandes sans suite ,mal orienter.

  12. J’ai J’ai l’honneur de votre très respectueusement auprès de votre haute personnalité solliciter je vous demande visa de travail au pays Canada je je suis disponible disponible

  13. Je veux immigrer moi, mon partenaire et nos quatres enfants mais c’est trop coûteux j’ai besoin d’aide

  14. Merci beaucoup de votre information moi actuellement je vis en Allemagne mes enfants vit en Guinée Conakry ils sont leurs diplôme de bac l’autre a fini son université donc comment pourra le faire pour que je puisse voyager avec ses enfants comme ça à Canada si vous avez quelques aides à me parler ou veut me parler pour que je puisse connaître comment je pourrais faire pour que ceci voyage avec moi jusqu’à
    Canada ou s’il peut quitter vers la Guinée jusqu’à là-bas et moi je quitte ici que là s’il vous plaît m’aider à me donner certaines idées s’il vous plaît

  15. Je m’appelle Oumar sow je suis seneglais et je suis technicien en electromecanique en fabrication mecanique et en maintence des engins agricole j’aimerai obtenir un empoloi au canada.je veux avoir quelqu’un qui peut m’aider à faire la procedure

  16. J’ai mon nom abou ba , je suis maintenancie informatique en réseau. je suis intéressé de votre offre immigration. comment faire pour postuler?

  17. J’ m’appeler Patrick kazembe depuis RDC Lubumbashi, je besoin être à l’immigration Canada ,que dois faire pour trouver Les visa (mon numéro watshp ±243970118695)

  18. Bon soir je suis infirmière généraliste avec 6ans d’expérience dans les hôpitaux protestante et j’aimerais immigrer au Canada pour continuer mon métier comment faire ?s’il vous plaît aidez-moi.merci d’avance

  19. Bonjour je suis Frick étudiant gabonais vivant à Dakar au Sénégal je suis en fin de cycle et je souhaiterai poursuivre mes études supérieures au canada et y vivre
    comment être éligible au programme d’immigration 2023-2025 du gouvernement Canadien aidez moi s’il vous plait

  20. J’aimerais beaucoup travailler au Canada mais je ne sais pas comment faire. Je n’ai pas d’expérience j’ai juste mon baccalauréat aidez-moi s’il vous plaît

  21. Salu je suis dalgerie chauffeur poids lourds j’ai 51ans je cherche un poste de travail com chauffeur poids lourds au canada edais moi a le trouve merci

  22. J’aimerais beaucoup travailler au Canada mais je ne sais pas de à moyen pour cette portunité comment faire. Je n’ai pas d’expérience j’ai juste besoin quel qu’un aidé moi pour entrer aidez-moi s’il vous plaî

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contenu récent

La Turquie a déposé sa candidature pour devenir membre de l'Union Européenne (UE) en 1987 et a obtenu le statut de pays candidat en 1999....
Dans le cadre de sa politique de contrôle de l'immigration, la France vient de mettre en place de nouvelles règles pour l'obtention et le renouvellement...
Malte risque l'exclusion de l'espace Schengen suite aux retards dans l'implémentation du système EES. Les enjeux et les conséquences de cette situation critique pour l'île...
Le nouveau visa "Nomade Numérique" permet aux travailleurs indépendants et aux entrepreneurs étrangers de vivre et travailler en Espagne pendant plusieurs années, en profitant d'un...
Le partenariat entre BLS International et l'ambassade du Portugal au Maroc améliore les services de visa pour 20 000 demandeurs annuels, en prévision du Mondial...
La période d'attente pour le traitement de votre demande est le moment idéal pour vous préparer à intégrer le marché du travail canadien. Que pouvez-vous...
La possibilité d'étudier à l'étranger avant même de mettre pied en sol québécois est une opportunité de premier ordre pour plusieurs personnes immigrantes. La Faculté...
Les demandeurs de résidence permanente au Canada seront confrontés à une augmentation des frais nécessaires pour le traitement de leurs demandes à compter du 30...
Chargement...