15 Métiers bien rémunérés au Canada accessibles sans diplôme universitaire

Partager

Au Canada, de nombreux métiers bien rémunérés sont accessibles sans diplôme universitaire, offrant des salaires mensuels attrayants dans divers domaines comme la menuiserie, la plomberie, la soudure, le transport routier, la peinture de bâtiment, la gestion d’entrepôt, la coiffure, le service à la clientèle, l’accueil et la vente au détail. Des emplois dans le secteur technologique sont aussi disponibles, comme le développement web, la conception UX/UI, la cybersécurité, l’analyse de données et le marketing numérique. Ces professions nécessitent parfois des certifications professionnelles ou des stages d’apprentissage, et sont encadrées par des réglementations provinciales spécifiques. Les éléments les plus importants sont la sécurité sur le lieu de travail, l’importance de l’expérience pratique, l’évolution de carrière grâce à la formation continue et l’impact de la technologie. Le Canada offre de plus des opportunités pour les travailleurs étrangers dans ces métiers, notamment par le biais de programmes d’immigration spécifiques.

Les métiers bien rémunérés au Canada accessibles sans diplôme universitaire

Au Canada, la poursuite d’une carrière réussie ne se limite pas exclusivement à l’obtention d’un diplôme universitaire. En effet, seulement 30 % des adultes canadiens détiennent un tel diplôme, une statistique qui reflète non pas un manque d’ambition, mais plutôt la richesse et la diversité des options d’éducation post-secondaire disponibles dans le pays. Contrairement à l’idée reçue qu’une formation de quatre ou cinq ans est indispensable pour accéder à une profession respectable, de nombreux programmes canadiens offrent des qualifications professionnelles en un ou deux ans seulement, ouvrant ainsi la voie à des carrières bien rémunérées dans des domaines variés. De plus, il existe des formations encore plus courtes, de quelques mois, qui peuvent également mener à des emplois stables et bien rémunérés.

Cela est particulièrement pertinent pour les travailleurs étrangers qui envisagent le Canada comme un terrain fertile pour leur développement professionnel. De nombreux métiers spécialisés, allant des secteurs de l’informatique et du bâtiment jusqu’aux professionnels de la santé, offrent des salaires attractifs pouvant atteindre 85 000 dollars canadiens par an, sans nécessiter un diplôme universitaire. Ces opportunités représentent une voie alternative prometteuse pour ceux qui cherchent à établir une carrière enrichissante au Canada.

Partagez l’info avec vos amis, vos collègues ou vos followers.
(~1.35K partages)

Facebook
WhatsApp

Une idée ou des questions, etc. Ajoutez votre commentaire

Explorons les métiers bien rémunérés au Canada qui ne nécessitent pas de diplôme universitaire, offrant des carrières prometteuses dans divers secteurs. Voici un guide des opportunités et des salaires pour ceux qui envisagent de s’établir ou de travailler au Canada sans qualification universitaire.

1. Charpentier-menuisier

Salaire mensuel moyen : environ 5 280 $ CAN

Je m’abonne à la Newsletter

Recevez par e-mail les opportunités en avant-première. C’est gratuit, profitez-en !

Le métier de charpentier-menuisier est essentiel dans l’industrie de la construction au Canada. Les professionnels dans ce domaine s’occupent de la fabrication, de l’assemblage, de l’installation et de la réparation d’éléments en bois pour les bâtiments. Cette profession demande non seulement une compétence technique en menuiserie et en charpenterie, mais aussi une compréhension des plans de construction et des normes de sécurité. Les charpentiers-menuisiers travaillent souvent sur des chantiers de construction, des projets de rénovation résidentielle ou commerciale, et peuvent également être impliqués dans la restauration de structures historiques.

La voie traditionnelle pour devenir charpentier-menuisier au Canada implique souvent un apprentissage, qui combine l’enseignement en classe avec une formation pratique. De nombreux charpentiers choisissent de travailler à leur compte après avoir acquis une expérience suffisante, ce qui offre une grande flexibilité en termes de projets. Le marché du travail pour les charpentiers-menuisiers est généralement robuste, car leurs compétences sont nécessaires dans plusieurs secteurs, notamment la construction résidentielle, commerciale et industrielle. Les charpentiers-menuisiers peuvent être employés par des entreprises de construction ou travailler à leur compte.

2. Plombier

Salaire mensuel moyen : environ 4 552 $ CAN

Le travail du plombier consiste à installer, réparer et entretenir des systèmes de tuyauterie pour l’eau potable, les eaux usées, les systèmes de chauffage et de refroidissement. Un bon plombier doit avoir une solide compréhension des systèmes de plomberie et être capable de diagnostiquer et de résoudre des problèmes complexes. Ils travaillent dans des environnements variés, allant des chantiers de construction aux bâtiments résidentiels et commerciaux.

Pour devenir plombier, il est généralement nécessaire de suivre un programme d’apprentissage, qui comprend à la fois de la formation en classe et une expérience pratique. Les plombiers doivent également obtenir une certification provinciale pour exercer légalement. La demande pour les plombiers est constante et devrait croître, en raison du besoin de maintenance et de rénovation des infrastructures existantes, ainsi que de la construction de nouvelles installations.

3. Soudeur

Salaire mensuel moyen : environ 4 480 $ CAN

Le soudeur est un professionnel qui travail dans de nombreux secteurs industriels au Canada, notamment la construction, la fabrication de métal, l’automobile et la construction navale. Les soudeurs utilisent diverses techniques pour couper, façonner et assembler des pièces métalliques. Ce métier demande de la précision, une bonne coordination œil-main et une connaissance approfondie des différents types de soudage. Les soudeurs doivent également être familiarisés avec les normes de sécurité et les équipements de protection.

La formation pour devenir soudeur varie, allant de cours techniques spécialisés à des programmes d’apprentissage. Beaucoup de soudeurs acquièrent des certifications spécifiques à leur domaine, ce qui peut augmenter leurs opportunités d’emploi et leur potentiel de revenu. La demande pour les soudeurs est influencée par les cycles économiques des industries dans lesquelles ils travaillent, mais les compétences de soudage sont généralement en demande à travers le pays.

4. Camionneur

Salaire mensuel moyen : environ 3 520 $ CAN

Le métier de camionneur est très demandé dans l’économie canadienne, car il assure le transport de marchandises à travers le pays et au-delà des frontières. Les camionneurs peuvent travailler sur de longues distances (long-haul) ou sur des trajets plus courts (short-haul), transportant une large gamme de produits, allant des denrées alimentaires aux matériaux de construction. Ce métier nécessite non seulement des compétences en conduite, mais aussi une bonne planification logistique, une connaissance des réglementations routières et une capacité à effectuer des réparations mineures sur les véhicules.

Pour devenir camionneur au Canada, il est nécessaire d’obtenir un permis de conduire approprié, ce qui implique souvent de passer des tests écrits et pratiques. Bien que ce soit un métier exigeant en termes d’heures et parfois de conditions de travail, il offre la possibilité de voir différentes parties du pays et même de travailler de manière indépendante.

5. Peintre en bâtiment

Salaire mensuel moyen : environ 3 520 $ CAN

Ce métier de peintre consiste à préparer et à peindre les surfaces intérieures et extérieures des bâtiments résidentiels, commerciaux et industriels. Cette profession requiert une bonne connaissance des matériaux de peinture, des techniques de préparation des surfaces et, en général, une certaine créativité pour conseiller les clients sur le choix des couleurs et des finitions.

La formation pour devenir peintre est souvent moins formelle que pour d’autres métiers et peut se faire sur le terrain. Mais certains peintres choisissent de suivre des programmes de formation professionnelle ou des cours spécialisés. La demande de peintres varie en fonction du marché de la construction et de la rénovation, mais reste globalement assez importante.

6. Commis d’entrepôt

Salaire mensuel moyen : environ 3 162 $ CAN

Les gestionnaires d’entrepôts occupent une fonction centrale dans la chaîne logistique, en gérant la réception, le stockage et l’expédition des marchandises dans les entrepôts. Ce métier requiert une bonne organisation, la capacité de travailler dans un environnement en constante évolution et souvent la maîtrise de certains équipements tels que les chariots élévateurs à fourche. Les magasiniers doivent également être capables de suivre des procédures rigoureuses de gestion des stocks et de s’adapter aux technologies de suivi des stocks.

La plupart des compétences nécessaires pour devenir magasinier peuvent être acquises sur le terrain, mais certains employeurs peuvent exiger ou privilégier des candidats ayant suivi une formation spécifique en logistique. Avec la montée en puissance du commerce en ligne, la demande de magasiniers augmente, offrant de nombreuses opportunités d’emploi dans tout le pays.

7. Coiffeur

Salaire mensuel moyen : environ 3 007 $ CAN

Le coiffeur offre une gamme de services relatifs à la coupe, au coiffage et au soin des cheveux. Ce métier allie compétences techniques et créativité, exigeant une bonne compréhension des tendances actuelles, une capacité à conseiller les clients et une excellente dextérité manuelle. Les coiffeurs travaillent généralement dans des salons, mais peuvent aussi exercer à domicile ou dans des établissements tels que des hôtels, des spas et des studios de cinéma.

La formation pour devenir coiffeur au Canada comprend généralement un programme d’apprentissage ou des cours dans une école de coiffure. Certains provinces exigent une licence pour pratiquer. Ce métier offre une grande flexibilité en termes d’horaires et de lieux de travail, ainsi que des opportunités d’auto-emploi.

8. Agent du service à la clientèle

Salaire mensuel moyen : environ 2 923 $ CAN

Les agents du service à la clientèle sont les points de contact entre les entreprises et leurs clients, gérant les demandes, les commandes, les réclamations et fournissant des informations. Ce métier exige d’excellentes compétences en communication, de la patience, de l’empathie et souvent une bonne maîtrise des outils informatiques. Les agents du service à la clientèle peuvent travailler dans divers secteurs, y compris la finance, le commerce de détail, les télécommunications et le tourisme.

La plupart des compétences nécessaires peuvent être acquises à travers une formation interne ou des expériences antérieures en service client. Avec la croissance du commerce en ligne et des services numériques, la demande pour les agents du service à la clientèle reste forte et diversifiée.

9. Réceptionniste

Salaire mensuel moyen : environ 2 782 $ CAN

Le réceptionniste est souvent le premier point de contact dans une entreprise ou une organisation, gérant les appels téléphoniques, l’accueil des visiteurs et diverses tâches administratives. Ce rôle nécessite d’excellentes compétences interpersonnelles, organisationnelles et la capacité de gérer plusieurs tâches simultanément. Les réceptionnistes travaillent dans une variété d’environnements, y compris les hôtels, les bureaux d’entreprise, les hôpitaux et les cabinets médicaux.

La formation pour devenir réceptionniste est souvent assurée sur le terrain, bien que certains employeurs préfèrent les candidats ayant suivi des cours en administration ou en accueil. La demande pour ce métier est constante, car les compétences d’un bon réceptionniste sont appréciées dans de nombreux secteurs.

10. Vendeur en commerce de détail

Salaire mensuel moyen : environ 2 440 $ CAN

Les vendeurs en commerce de détail aident les clients dans le choix et l’achat de produits, gèrent les stocks et participent à la présentation des marchandises. Ce métier demande une bonne connaissance des produits, des compétences en vente et en service client, ainsi qu’une capacité à travailler dans un environnement dynamique. Les vendeurs en commerce de détail peuvent travailler dans une grande variété de magasins, allant des grandes chaînes aux boutiques spécialisées.

La plupart des compétences de vente peuvent être acquises en pratiquant et via ses stages, et certains vendeurs choisissent de suivre des formations supplémentaires en vente ou en gestion de la relation client. Avec la diversité du commerce de détail, les opportunités d’emploi dans ce secteur sont vastes et variées.

11. Développeur Web

Salaire mensuel moyen : environ 5 083 $ CAN

Les développeurs web sont responsables de la conception, de la création et de la maintenance de sites web et d’applications web. Ce métier exige une solide compréhension des langages de programmation, comme HTML, CSS et JavaScript, ainsi qu’une familiarité avec des systèmes de gestion de contenu et des bases de données. Les développeurs web doivent être capables de travailler à la fois de manière indépendante et en équipe, souvent en collaboration étroite avec des designers et des spécialistes du marketing.

Bien qu’un diplôme universitaire en informatique puisse être bénéfique, de nombreux développeurs web sont autodidactes ou ont suivi des cours spécialisés ou des bootcamps de codage. La demande pour les développeurs web est forte et croissante, car de plus en plus d’entreprises cherchent à renforcer leur présence en ligne.

12. Concepteur UX/UI

Salaire mensuel moyen : environ 6 125 $ CAN

Les concepteurs UX (User Experience) et UI (User Interface) sont chargés de créer des interfaces de sites web et d’applications qui soient à la fois esthétiquement agréables et faciles à utiliser. Ce métier nécessite une combinaison de compétences en design graphique, en psychologie de l’utilisateur et en programmation. Les concepteurs UX/UI doivent comprendre les besoins et les comportements des utilisateurs pour créer des expériences numériques engageantes et intuitives.

La plupart des concepteurs UX/UI acquièrent leurs compétences à travers des cours spécialisés, des ateliers ou de l’expérience pratique. Le portefeuille de projets est souvent un élément clé pour obtenir des opportunités d’emploi dans ce domaine.

13. Spécialiste en cybersécurité

Salaire mensuel moyen : environ 6 750 $ CAN

Avec l’augmentation des menaces numériques, le rôle des spécialistes en cybersécurité devient de plus en plus crucial. Ces professionnels sont responsables de la protection des systèmes informatiques contre les intrusions, les virus et les cyberattaques. Ils doivent comprendre les dernières technologies de sécurité, surveiller les réseaux pour détecter toute activité suspecte et répondre rapidement aux incidents de sécurité.

Bien que certains postes en cybersécurité puissent exiger un diplôme en informatique ou dans un domaine connexe, de nombreux professionnels entrent dans ce secteur à travers des certifications spécialisées ou de l’expérience dans des rôles informatiques liés.

14. Analyste de données

Salaire mensuel moyen : environ 5 167 $ CAN

Les analystes de données collectent, traitent et interprètent de grandes quantités de données pour aider les entreprises à prendre des décisions éclairées. Ce métier nécessite une forte compétence en statistiques, en analyse de données et en utilisation d’outils tels que SQL, R ou Python. Les analystes de données doivent également être capables de présenter leurs conclusions de manière claire et compréhensible.

L’accès à ce métier peut se faire par des études en mathématiques, en statistiques ou en informatique, mais de nombreux analystes de données sont autodidactes ou ont suivi des cours spécialisés en science des données.

15. Spécialiste du marketing numérique

Salaire mensuel moyen : environ 4 917 $ CAN

Les spécialistes du marketing numérique conçoivent et mettent en œuvre des stratégies de marketing en ligne pour promouvoir des produits ou des services. Ce rôle implique la gestion des campagnes publicitaires sur les médias sociaux, l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO), le marketing par courriel et l’analyse des données de performance. Les compétences en communication, en analyse de données et en créativité sont essentielles pour ce métier.

La plupart des spécialistes du marketing numérique acquièrent leurs compétences à travers des expériences pratiques, des ateliers ou des cours en ligne. Le domaine du marketing numérique est en constante évolution, offrant des opportunités de carrière dynamiques et variées.

Conseils pour les étrangers cherchant un emploi dans ces métiers bien rémunérés au Canada

Pour réussir sur le marché du travail canadien et saisir des opportunités dans des professions bien payées, vous devez comprendre les exigences et les particularités locales et vous y adapter. Que ce soit pour comprendre les spécificités régionales en matière d’emploi, se préparer aux entretiens, améliorer ses compétences linguistiques ou se constituer un solide réseau professionnel, toutes ces étapes sont déterminantes dans votre parcours vers une fructueuse acquisition d’un emploi et un contrat de travail au Canada.

  1. Comprendre le marché du travail canadien : Informez-vous sur les spécificités du marché de l’emploi dans la province où vous souhaitez travailler, notamment les compétences et certifications demandées.
  2. Obtenir les certifications et permis nécessaires : Certaines professions peuvent exiger des certifications ou des licences spécifiques au Canada. Renseignez-vous et prenez les mesures nécessaires pour les obtenir.
  3. Améliorer vos compétences linguistiques : La maîtrise de l’anglais ou du français est essentielle au Canada. Des compétences linguistiques solides sont un atout majeur pour votre intégration professionnelle et sociale.
  4. Utiliser les ressources en ligne : Profitez des plateformes d’emploi en ligne, des réseaux sociaux professionnels et des forums pour chercher des opportunités d’emploi et des conseils.
  5. Considérer les programmes d’immigration : Explorez les différents programmes d’immigration canadiens qui s’adressent aux travailleurs qualifiés, comme les programmes de nomination provinciale ou le Programme des travailleurs qualifiés.
  6. Se construire un réseau professionnel : Le réseautage peut ouvrir de nombreuses portes. Participez à des événements professionnels et rejoignez des groupes liés à votre secteur d’activité.
  7. Préparer des candidatures adaptées : Adaptez votre CV et lettre de motivation aux normes canadiennes et aux spécificités du poste pour lequel vous postulez.
  8. Être ouvert aux opportunités d’entrée de niveau : Acceptez parfois de commencer par un poste moins qualifié pour acquérir de l’expérience au Canada, cela peut mener à des opportunités plus avancées.
  9. S’informer sur la culture de travail canadienne : Comprendre les normes professionnelles et les attentes en milieu de travail au Canada peut faciliter votre intégration.
  10. Se préparer aux entretiens d’embauche : Les entretiens canadiens peuvent différer de ceux de votre pays d’origine. Préparez-vous en conséquence et entraînez-vous à répondre à des questions courantes.

Métiers bien rémunérés au Canada accessibles sans diplôme universitaire : Lois et Considérations

La recherche d’emplois bien rémunérés au Canada sans posséder de diplôme universitaire s’accompagne d’un certain nombre de considérations et d’exigences spécifiques. Tout d’abord, la question des réglementations et certifications professionnelles est centrale. Dans de nombreux domaines, par exemple la plomberie ou l’électricité, la certification provinciale est non seulement une garantie de compétence, mais aussi une obligation légale. Il est donc obligatoire pour les personnes qui souhaitent exercer un métier de se conformer aux normes provinciales, qui peuvent varier d’une région à l’autre du Canada. Ces certifications assurent non seulement la légalité de la pratique professionnelle, mais elles sont aussi un facteur de crédibilité et de qualité pour les employeurs potentiels.

La formation professionnelle et l’apprentissage jouent un rôle non négligeable dans l’acquisition des compétences techniques et spécialisées nécessaires. Beaucoup de secteurs d’activité disposent de systèmes d’apprentissage structurés, combinant la théorie et la pratique, souvent sous la supervision de professionnels expérimentés. Ces programmes sont réglementés et reconnus par les organismes provinciaux, et débouchent sur une certification officielle. Cette approche pratique est particulièrement bénéfique dans les secteurs où les compétences manuelles et techniques sont d’une haute priorité.

La sécurité et la protection sanitaire au travail constituent un aspect particulièrement déterminant, surtout dans les métiers physiquement exigeants ou à haut risque comme la construction ou le soudage. Les normes canadiennes en matière de sécurité et de protection des travailleurs sont rigoureuses et exigent que les travailleurs soient bien formés et bien équipés pour éviter les accidents et les blessures. De plus, la technologie étant en constante évolution, la formation continue et l’adaptation sont impératives si l’on veut rester compétitif sur le marché du travail. L’expérience pratique, souvent acquise dans le cadre de stages ou d’emplois de débutant, est tout aussi appréciée que les qualifications formelles, car elle permet de progresser dans la carrière et d’élargir les compétences.

Ces aspects soulignent l’importance de la préparation, de la formation et de l’adaptabilité dans la recherche d’un emploi au Canada, en particulier pour les travailleurs étrangers qui peuvent également profiter des programmes d’immigration pour entrer sur le marché du travail canadien.

Partagez l’info avec vos amis, vos collègues ou vos followers.
(~1.35K partages)

Facebook
WhatsApp

Une idée ou des questions, etc. Ajoutez votre commentaire

Contenu similaire

47 réponses

  1. Intéressé.je veux vivre et travailler au Canada même sans diplôme.emploie’ ( Agent de sécurité, cuisinier.gent de maison)

        1. Ayant découvert les exigences du poste Électricien,, je me suis empressé de soumettre ma candidature pour celui-ci. Je crois que mes compétences et qualifications correspondent aux critères d’éligibilité décrits dans votre offre d’emploi. Mon expérience professionnelle m’a permis d’acquérir une connaissance approfondie des processus industriels. Je souhaite apporter mes connaissances, mes compétences et mon engagement envers l’excellence à l’environnement innovant de votre entreprise.

          Je suis titulaire d’un BAC F3 ÉLECTRONIQUE et d’un DIPLÔME D’électricien bâtiment . Voici mon ensemble actuel de responsabilités et réalisations :
          • Entretien des armoires électriques .
          • l’installation électrique et industriels des démarrage des moteurs.
          • l’installation des systèmes photovoltaïques et l’installation des caméra de surveillance.

          Être apprenti a développé en moi un enthousiasme et une véritable passion pour le génie mécanique et m’a par la suite convaincu que l’électricité est ma véritable vocation. Je pense que mes compétences susmentionnées aideraient votre entreprise à se développer de manière positive.

          Je tiens à vous exprimer ma gratitude de m’avoir considéré comme votre prochain ingénieur. Veuillez consulter le curriculum vitae ci-joint pour obtenir un aperçu détaillé de mon parcours professionnel ainsi que de mes distinctions académiques.

          J’ai hâte d’avoir une nouvelle série de discussions avec vous.

  2. Je voudrais immigré au Canada et travailler, même les travaux sans diplôme, je peux même être journalier, je peux aussi faire tout types de travail

    1. Je veux postuler . Je veux vivre et travailler au Canada . Je m’adapte vite a n’importe quel travail. J’ai des compétences sur la gestion de stock.

  3. bonjour monsieur et dame, j’ai un permis de conduire nationale et internationale tout catégorie ABCDE j’ai 24 ans d’expérience dans la conduite des camions poids Lourd et poids léger et j’ai 3 ans d’expérience dans la mécanique auto je suis un africain précisément de la côte d’ivoire et cherche un emploi de chauffeur où mécanicien au Canada mais je n’est pas les moyens pour voyager actuellement donc si y’a une entreprise canadien qui as besoin d’un chauffeur où un mécanicien je suis vraiment disponible pour le voyage s’ils prend tout mes dépenses en conte et quand j’arrive au Canada il vont coupe chaque fin du mois et voici mon numéro :225-05-05-34-41-61 WhatsApp svp merci d’avance que le seigneur veille sur nous Amen

    1. Bonsoir.
      J’ai vu le site pour s’acquérir des informations.
      Comment faire pour postuler en temps que camionneur.
      Merci

  4. Mes sincères salutations Monsieur .Je suis de la part de Madame Marina Lopez . J’ai l’honneur de solliciter de votre haute bienveillance solliciter un emploi dans une institution d’éducation . En effet je suis Fares
    de nationalité tunisienne detenteur d’un diplôme de doctorat .Domaine : Didactique et Pédagogie Matière : Didactique des activités physiques et sportives de l’université virtuelle de Tunis Institut Supérieur De l’éducation et de la formation continue continue et un Diplôme de mastėre de recherche. Espérant une suite favorable, veillez agréer Monsieur.

  5. Salut je veut aller vivre au Canada pour travaillé je electricien batiment je peu Faire d’autre sorte de travail aussi.
    Mon numero de tel.221 77 517 05 14

  6. Bonjour !!!
    Je réponds au nom de Camara Souleymane, je suis originaire de la Guinée-Conakry,je souhaiterai travailler au Canada dans le domaine de vendeur en commerce detail,je suis vraiment intéressé

  7. Bonjour…
    Moi c’est martial houta je souhaiterais travailler au Canada comme charpentier menuisier et vendeur

  8. Bonjour,moi c’est Samson Tossa je suis camioneur ,conducteur poids lourd (camion)titulaire du permis de conduire catégorie B / en 2001,C1/en 2008 et le D/ plein en 2015.je suis âgé de 40ans de la nationalité Béninoise résident au Bénin actuellement au chantier au nord du Bénin conduisant un camion d’une entreprise Béninoise ,célibataire avec un enfant.j’aimerais résider et travailler au Canada,joignable au +22997832760/+22964118862.

  9. JeVoulais travailler avec vous au Canada dans le domaine soudeur j’ai 18 ans expérience

  10. Salut ! Je compte immigrer et travailler au Canada. Je suis assistant vétérinaire, et coiffeur professionnel homme.

  11. Bonjour , Je veux un emploie au canada dans le domaine de la plomberie… Ou dans un autre domaine similaire.Comment pouvez vous m’aidez à le trouver ?

  12. Je veux travailler au canada dans le domaine de mecanique auto-diesel ou dans une autre domaine quelconque

  13. Bonjour je suis inza cisse je suis conducteur d engin dans une entreprise de forage .je suis aussi boulanger. Je suis intéressé .oui travailler au Canada svp.

  14. Bom dia, So fabione técnico de pintura e acabamento da casa, preciso ter um lugar de trabalho.

    Esta ai o meu whatsapp: +244930372336

  15. Intéressant.Je suis artiste peintre et peintre décorateur . Nous intéressé par votre annonce.nous voulons montré notre savoir faire aux Canadiens.

  16. Salut, je réponds au nom de kiendrebeogo Vincent, je souhaiterais travailler au Canada dans le domaine d’agent du service à la clientèle.

  17. je cherche du travail comme chauffeur de camion SPL classe 1 EC j’ ai l’expérience de 18 ans.

  18. Salut je veux bien postuler sans diplôme universitaire. Je désire travailler dans une ferme ou plantation ou servir dans une boutique

  19. Je suis étudiant, le Canada est un pays de rêve pour moi que je compte visiter non seulement pour le travail mais aussi poursuivre mes études.

  20. Merci pour l’éclaircissement que je viens d’avoir. Trop bien. Je suis intéressé puis je cherchais depuis un moment comment faire. J’ai un CAP ( Certificat d’Aptitude Professionnel) EN OBB (Ouvrage Bois Bâtiment). Je voudrais plus me perfectionner dans le domaine. Cet opportunité, je ne voudrais pas la perdre. Veuillez m’aider. Merci

  21. Suis je intéressé,mes domaines souder arc et ajuster amateur, mécanicien des grues des quai et portique depuis 16ans.

  22. Bonjour je suis a la recherche d’un emploi je suis intéressé de venir travailler au Canada dans le bâtiment ma fanction professionnel maçon carreleur je suis a l’attente de votre suite favorable merci a bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contenu récent

Les institutions dites "usines à diplôme" s'appuient souvent sur la promesse d'un accès plus facile à l'immigration pour attirer les étudiants internationaux. Elles proposent...
Cette démarche a été perçue comme une opportunité, promettant d'être l'une des voies les plus accessibles vers l'espace Schengen. Néanmoins, les retours d'expériences nous montrent...
Des erreurs de connexion ont été signalées par de nombreux utilisateurs à travers le monde, affectant l'accès à nos pages sur ces réseaux sociaux gérés...
La désignation "DV-2025" fait référence à l'année d'exercice pour laquelle les visas seront délivrés, et non à l'année d'inscription (dans ce cas 2023) ou d'annonce...
La France a introduit une nouvelle législation pour les travailleurs irréguliers, leur offrant un titre de séjour sous certaines conditions. Cette législation, promulguée le 5...
L'Entrée Express est un système de sélection complet pour l'immigration au Canada, destinée à sélectionner qualifiés travailleurs qui contribuent à l'économie du pays. Les mieux...
Mondoblog, une initiative de RFI, lance un concours à tous les amoureux de la langue française pour découvrir et partager leurs talents. Que vous soyez...
L'Autorité saoudienne des données et de l'intelligence artificielle (Sdaia), en collaboration avec le ministère de l'Éducation, a annoncé l'ouverture des inscriptions pour la cinquième session...
Tu cherches à booster ta recherche d'emploi ou à exceller dans ton boulot actuel ? Dis bonjour à ChatGPT, ton nouvel allié incontournable. On va...
Chargement...