La France souhaite reporter la mise en place du système EES après les Jeux olympiques de 2024

Partager avec vos amis

La France souhaite reporter la mise en place du système d’entrée/sortie de l’UE (EES) après les Jeux olympiques d’été de 2024 pour éviter les retards aux frontières et les désordres dans les aéroports. L’EES vise à renforcer la sécurité et la gestion des flux de voyageurs, tandis que l’ETIAS, également reporté, pré-vérifie les informations des voyageurs exemptés de visa.

La France souhaite reporter l’EES pour éviter les retards aux frontières

Les autorités françaises ont annoncé vouloir reporter la mise en place du système d’entrée/sortie de l’UE (EES) jusqu’à la fin des Jeux olympiques d’été de 2024. Les Jeux, qui se tiendront du 26 juillet au 11 août 2024 à Paris, constituent l’événement le plus important jamais organisé en France. Les responsables de l’Élysée indiquent que ce report a pour objectif d’éviter les retards aux postes frontières, notamment en provenance du Royaume-Uni, et les désordres dans les aéroports, en raison du grand nombre de ressortissants de pays tiers attendus pour l’événement.

Les ministres étaient optimistes quant à la capacité du nouveau système de frontières de l’UE à réduire les frictions causées par le Brexit. Néanmoins, ils soulignent que la première moitié de 2024 n’est pas le moment opportun pour une telle mise en place, car le système pourrait engendrer des congestions. La position des autorités françaises concerne également les voyageurs en provenance de tous les pays non membres de l’UE, l’EES ayant pour principal objectif d’enregistrer les données d’entrée et de sortie de ces ressortissants.

Partagez l’info avec vos amis, vos collègues ou vos followers.
(~1.35K partages)

Facebook
WhatsApp

Une idée ou des questions, etc. Ajoutez votre commentaire

Fonctionnement et objectifs du système EES

L’EES concernera tous les ressortissants de pays tiers se rendant dans l’UE ou l’espace Schengen, qu’ils soient soumis à une exemption de visa ou non. Le système utilisera les empreintes digitales et la reconnaissance faciale pour créer un profil biométrique pour chaque ressortissant de pays tiers. Il permettra aussi aux États membres de gérer un nombre croissant de voyageurs et de réduire l’immigration irrégulière vers le bloc européen.

Conséquences pour les voyageurs non-UE

Une fois le système EES opérationnel, les ressortissants de pays tiers devront se conformer aux nouvelles procédures lorsqu’ils traverseront les frontières extérieures de l’UE. L’objectif principal est de renforcer la sécurité et d’améliorer la gestion des flux de voyageurs. Bien que cela puisse entraîner des contrôles plus longs et plus rigoureux pour les voyageurs concernés, le système devrait, à terme, faciliter la circulation des personnes et renforcer la sécurité pour tous.

Je m’abonne à la Newsletter

Recevez par e-mail les opportunités en avant-première. C’est gratuit, profitez-en !

Les données biométriques recueillies par le système EES seront utilisées pour vérifier l’identité des voyageurs et assurer une meilleure traçabilité des mouvements transfrontaliers. Les ressortissants de pays tiers devront donc être prêts à se conformer à ces nouvelles exigences lors de leurs déplacements dans l’espace Schengen.

Multiples retards dans le déploiement de l’EES

Le déploiement de l’EES a déjà connu plusieurs retards. Récemment, SchengenVisaInfo.com a révélé que la date de mise en service de l’EES demeure indéterminée. L’agence européenne eu-LISA, chargée de gérer les systèmes informatiques à grande échelle dans les domaines de la sécurité, de la liberté et de la justice, a confirmé que la date de lancement de l’EES n’est pas encore fixée et qu’un calendrier sera communiqué dans les mois à venir.

Impact sur l’opérationnalisation de l’ETIAS

Le retard de l’EES a également entraîné le report de la mise en œuvre du système européen d’information et d’autorisation de voyage (ETIAS), initialement prévu pour novembre de cette année. L’ETIAS a été repoussé à 2024, et la date de sa mise en service n’est pas encore connue.

Complémentarité entre l’EES et l’ETIAS

L’ETIAS, aussi reporté à 2024, est un système d’autorisation de voyage destiné aux ressortissants de pays tiers exemptés de visa. Il vise à renforcer la sécurité intérieure de l’UE en pré-vérifiant les informations des voyageurs avant leur arrivée. L’EES et l’ETIAS sont complémentaires : l’EES enregistrera les données d’entrée et de sortie des ressortissants de pays tiers, tandis que l’ETIAS évaluera les risques potentiels avant leur arrivée.

JO Paris 2024 : Un événement exceptionnel

Les Jeux olympiques d’été 2024, surnommés « Paris 2024 », constitueront un rassemblement sportif mondial célébré dans la capitale française entre le 26 juillet et le 11 août 2024. Cet événement prestigieux marquera le centenaire de la tenue des Jeux olympiques de 1924 à Paris, offrant une occasion unique de mettre en lumière la richesse culturelle et historique de la ville.

Plus de 200 pays participeront à Paris 2024, avec environ 11 000 athlètes qui s’affronteront dans 33 sports et 339 épreuves. Les compétitions se dérouleront dans différents sites répartis à travers la région parisienne, tels que le Stade de France, le Parc des Princes, la Seine Musicale et le Vélodrome National. Certains sites emblématiques accueilleront également des épreuves, comme la Tour Eiffel pour le triathlon et le marathon, ou encore les Champs-Élysées pour les épreuves de cyclisme sur route.

Outre les compétitions sportives, Paris 2024 mettra l’accent sur le développement durable et l’héritage des Jeux. Les organisateurs ont prévu d’utiliser des infrastructures existantes ou temporaires pour minimiser l’impact environnemental. De plus, des actions visant à promouvoir l’inclusion sociale, l’éducation et la culture seront mises en place, afin de laisser un héritage positif aux générations futures.

Les Jeux paralympiques suivront les Jeux olympiques, se déroulant du 28 août au 8 septembre 2024. Ces Jeux rassembleront environ 4 400 athlètes paralympiques provenant de 160 pays, qui concourront dans 22 sports et 539 épreuves. L’organisation de ces deux événements consécutifs témoigne de l’engagement de Paris et du Comité international olympique en faveur de l’égalité des chances et de la reconnaissance des compétences sportives de tous les athlètes.

A quel point cette page vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes: 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Comme vous avez trouvé cet article utile...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Nous sommes désolés que ce post ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?

Contenu similaire

Partagez l’info avec vos amis, vos collègues ou vos followers.
(~1.35K partages)

Facebook
WhatsApp

Une idée ou des questions, etc. Ajoutez votre commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contenu récent

La Turquie a déposé sa candidature pour devenir membre de l'Union Européenne (UE) en 1987 et a obtenu le statut de pays candidat en 1999....
Dans le cadre de sa politique de contrôle de l'immigration, la France vient de mettre en place de nouvelles règles pour l'obtention et le renouvellement...
Malte risque l'exclusion de l'espace Schengen suite aux retards dans l'implémentation du système EES. Les enjeux et les conséquences de cette situation critique pour l'île...
Le nouveau visa "Nomade Numérique" permet aux travailleurs indépendants et aux entrepreneurs étrangers de vivre et travailler en Espagne pendant plusieurs années, en profitant d'un...
Le partenariat entre BLS International et l'ambassade du Portugal au Maroc améliore les services de visa pour 20 000 demandeurs annuels, en prévision du Mondial...
La période d'attente pour le traitement de votre demande est le moment idéal pour vous préparer à intégrer le marché du travail canadien. Que pouvez-vous...
La possibilité d'étudier à l'étranger avant même de mettre pied en sol québécois est une opportunité de premier ordre pour plusieurs personnes immigrantes. La Faculté...
Les demandeurs de résidence permanente au Canada seront confrontés à une augmentation des frais nécessaires pour le traitement de leurs demandes à compter du 30...
Chargement...