Le coût de la vie au Québec en 2023 : Ce que les derniers chiffres d’IRIS montrent

Partager

Au fil des ans, le coût de la vie au Québec a considérablement augmenté, de sorte qu’il est de plus en plus difficile pour de nombreux ménages de répondre à leurs besoins de base. En 2023, la question du revenu viable, c’est-à-dire le revenu nécessaire pour permettre à un individu ou à une famille de vivre de façon convenable et à l’abri de la précarité, est devenue un enjeu majeur pour la société québécoise. Dans cet article, nous analyserons les récents chiffres publiés par l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) concernant le revenu viable pour différents types de ménages et de localités au Québec.

Le revenu viable au Québec en 2023

L’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) a publié une étude sur le seuil de revenu permettant aux Québécois d’échapper à la précarité et de mener une vie digne. En 2023, le revenu viable pour une personne seule est estimé à 32 252 $ à Montréal, 27 047 $ à Saguenay et 37 822 $ à Sept-Îles. En comparaison, le revenu disponible d’une personne seule au salaire minimum au Québec est d’environ 25 290 $ en 2023. L’étude examine trois types de ménages dans sept municipalités du Québec.

L’intégralité du document (PDF) disponible sur le site de l’IRIS : 9e édition Revenu viable au Québec

Partagez l’info avec vos amis, vos collègues ou vos followers.
(~1.35K partages)

Facebook
WhatsApp

Une idée ou des questions, etc. Ajoutez votre commentaire

Les composantes du revenu viable

Le revenu viable, tel que déterminé par l’IRIS, prend en compte les coûts des biens et services essentiels pour mener une vie décente. Parmi ces composantes, on retrouve le logement, l’alimentation, les soins de santé, les transports, les vêtements, les loisirs, l’éducation, les frais de garde pour les enfants et les divers frais (télécommunications, assurance, épargne, etc.). L’IRIS analyse également les variations de ces coûts selon les localités et les types de ménages pour estimer un revenu viable adapté à chaque situation.

Variations géographiques du revenu viable

Les montants du revenu viable varient considérablement selon les localités. Les coûts de la vie sont généralement plus élevés dans les grandes villes, comme Montréal et Québec, et plus bas dans les régions rurales ou éloignées. Les écarts de coûts s’expliquent principalement par les différences de prix pour le logement, les transports et les services de santé.

Je m’abonne à la Newsletter

Recevez par e-mail les opportunités en avant-première. C’est gratuit, profitez-en !

Composantes détaillées d’un revenu viable pour un ménage composé d’une personne seule en 2023 pour différentes localités du Québec (en dollar canadien) :

  • Alimentation :
    • Montréal: 6 314 $
    • Québec: 6 194 $
    • Gatineau: 6 359 $
    • Sherbrooke: 6 516 $
    • Saguenay: 6 553 $
    • Trois-Rivières: 6 634 $
    • Sept-Îles: 7 083 $
  • Vêtements :
    • Montréal: 1 512 $
    • Québec: 1 512 $
    • Gatineau: 1 512 $
    • Sherbrooke: 1 512 $
    • Saguenay: 1 512 $
    • Trois-Rivières: 1 512 $
    • Sept-Îles: 1 512 $
  • Logement (loyer + électricité + assurance locataire) :
    • Montréal: 12 196 $
    • Québec: 11 620 $
    • Gatineau: 12 748 $
    • Sherbrooke: 9 376 $
    • Saguenay: 7 768 $
    • Trois-Rivières: 8 032 $
    • Sept-Îles: 8 944 $
  • Transport :
    • Montréal: 1 128 $
    • Québec: 1 188 $
    • Gatineau: 1 260 $
    • Sherbrooke: 1 020 $
    • Saguenay: 918 $
    • Trois-Rivières: 870 $
    • Sept-Îles: 9 591 $
  • Autres nécessités :
    • Montréal: 9 450 $
    • Québec: 8 956 $
    • Gatineau: 8 901 $
    • Sherbrooke: 8 767 $
    • Saguenay: 8 719 $
    • Trois-Rivières: 8 733 $
    • Sept-Îles: 9 115 $

Coût total pour une année ou revenu viable :

  • Montréal : 32 252 $
  • Québec : 31 104 $
  • Gatineau : 32 358 $
  • Sherbrooke : 28 767 $
  • Saguenay : 27 047 $
  • Trois-Rivières : 27 358 $
  • Sept-Îles : 37 822 $

Différences du revenu viable selon les types de ménages

L’IRIS a aussi étudié les variations du revenu viable selon trois types de ménages : les personnes seules, les couples sans enfants et les familles avec deux enfants. Les besoins financiers diffèrent grandement en fonction de la taille et de la composition du ménage. Les familles avec enfants ont, par exemple, des dépenses plus importantes en matière de logement, d’alimentation et de frais de garde.

Inflation et impact sur les plus pauvres

Le revenu nécessaire pour atteindre un niveau de vie exempt de pauvreté a augmenté plus rapidement que l’inflation. Le taux d’inflation officiel au Québec est de 6,7 %, mais le panier de biens et services pour calculer le revenu viable d’un ménage de deux adultes et deux enfants en bas âge a augmenté de 8 % à 12 % selon les localités étudiées. Les secteurs du logement, de l’alimentation et du transport, qui représentent la majorité des dépenses des ménages au bas de l’échelle, ont connu une inflation particulièrement élevée.

Politiques gouvernementales et inégalités

Le gouvernement a choisi d’améliorer les revenus disponibles des personnes au sommet de l’échelle en appliquant des baisses d’impôt qui les avantagent durablement, alors que la hausse du coût de la vie impacte davantage les ménages à faible revenu. Eve-Lyne Couturier, chercheuse à l’IRIS, rappelle qu’il aurait été possible d’agir autrement et de prioriser la protection du pouvoir d’achat des revenus au bas de l’échelle avec un effet positif sur l’ensemble de la société.

Aides financières temporaires pendant la pandémie

Les aides financières temporaires versées aux ménages au début de la pandémie ont montré un effet positif, bien que ponctuel. Le nombre de personnes ne pouvant pas couvrir leurs besoins de base est passé de 8,9 % de la population en 2019 à 4,8 % en 2020. De plus, la part de la population faisant partie de la classe moyenne au Québec est passée de 52,1 % en 2019 à 55,1 % en 2020, sans perte de niveau de vie pour les ménages plus riches.

Conclusion

Le revenu viable au Québec en 2023 est fortement impacté par l’inflation, les politiques gouvernementales et le salaire minimum actuel. Pour améliorer la situation des ménages à faible revenu et lutter contre la pauvreté, il est nécessaire d’adopter une approche globale et coordonnée, impliquant divers acteurs de la société et des mesures adaptées aux défis spécifiques rencontrés par ces ménages.

Lire plus : Le revenu viable 2023 : dans la spirale de l’inflation et des baisses d’impôt

A quel point cette page vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour noter !

Note moyenne 4.2 / 5. Nombre de votes: 9

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Comme vous avez trouvé cet article utile...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Nous sommes désolés que ce post ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?

Contenu similaire

Partagez l’info avec vos amis, vos collègues ou vos followers.
(~1.35K partages)

Facebook
WhatsApp

Une idée ou des questions, etc. Ajoutez votre commentaire

8 réponses

  1. très bon article sur le coût de la vie au Québec en 2023. Les données d’IRIS sont clairement présentées et permettent de mieux comprendre les enjeux économiques et sociaux. Bravo pour cette analyse !

  2. Les données d’IRIS sont très instructives et permettent d’avoir un aperçu réaliste de la situation actuelle

    1. Moi je suis qualité au travail c’est ça qui me plaît ce travail je vais tu vas bien accepter avec ton ami pour que moi-même je vais gagner travailler avec vous

  3. je suis détenteur d’un diplôme de Master 2 en gestion de projet et je cherche un empli au canada actuellement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contenu récent

Les institutions dites "usines à diplôme" s'appuient souvent sur la promesse d'un accès plus facile à l'immigration pour attirer les étudiants internationaux. Elles proposent...
Cette démarche a été perçue comme une opportunité, promettant d'être l'une des voies les plus accessibles vers l'espace Schengen. Néanmoins, les retours d'expériences nous montrent...
Des erreurs de connexion ont été signalées par de nombreux utilisateurs à travers le monde, affectant l'accès à nos pages sur ces réseaux sociaux gérés...
La désignation "DV-2025" fait référence à l'année d'exercice pour laquelle les visas seront délivrés, et non à l'année d'inscription (dans ce cas 2023) ou d'annonce...
La France a introduit une nouvelle législation pour les travailleurs irréguliers, leur offrant un titre de séjour sous certaines conditions. Cette législation, promulguée le 5...
L'Entrée Express est un système de sélection complet pour l'immigration au Canada, destinée à sélectionner qualifiés travailleurs qui contribuent à l'économie du pays. Les mieux...
Mondoblog, une initiative de RFI, lance un concours à tous les amoureux de la langue française pour découvrir et partager leurs talents. Que vous soyez...
L'Autorité saoudienne des données et de l'intelligence artificielle (Sdaia), en collaboration avec le ministère de l'Éducation, a annoncé l'ouverture des inscriptions pour la cinquième session...
Tu cherches à booster ta recherche d'emploi ou à exceller dans ton boulot actuel ? Dis bonjour à ChatGPT, ton nouvel allié incontournable. On va...
Chargement...